« Sacrifice » de Joyce Carol Oates

BMzCpqejoyp

« Zavez vu ma fille ? Mon bébé ? » Elle arriva telle une procession de voix bien qu’elle ne fût qu’une voix unique. »
Dans ce quartier délabré du New Jersey, Ednetta Frye cherche sa fille Sybilla, disparue depuis trois jours. L’adolescente sera retrouvée au fond d’une cave, ligotée et souillée ; à l’hôpital, elle accuse des policiers blancs…

Inspiré d’un fait divers sordide survenu à la fin des années 80, « Sacrifice » raconte avec l’habituelle écriture puissante de l’auteure, d’abord l’onde de choc causée par le fait divers sur une communauté déjà méfiante accompagnée d’une exacerbation d’un climat forcément tendu (au point qu’il est devenu quotidien et habituel), puis la récupération politique, médiatique et personnelle de la prétendue agression d’une jeune fille afro-américaine par des policiers blancs.

Se succèdent alors le point de vue de chaque protagoniste : la mère, le beau-père, l’inspectrice, le jeune policier accusé, le pasteur qui voit là l’occasion de devenir le nouveau Martin Luther King, la victime…. le tout compose le tableau d’une certaine Amérique meurtrie de tous les côtés. Rien n’échappe au viseur froid de la romancière et personne n’est épargné, tous sont coupables, tous sont gangrenés, des simples individus aux politiciens : voilà probablement ce qui dérange le plus dans ce roman difficile, où l’indulgence pour les personnages est au point zéro. La lecture se fait sous haute tension, les mots sont brutaux, la description de l’Amérique est implacable, désespérante… et peu surprenante, hélas.

Sacrifice, Joyce Carol OATES, Philippe Rey Editions

Publicités

2 réflexions sur “« Sacrifice » de Joyce Carol Oates

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s