Quand le Chat n’est pas là…

Aujourd’hui je vous présente mon CHARLIE, 7 ans d’âge, moitié pin up, moitié patate, sans qui la vie chez les Bazar ne serait pas du tout la même…

Certains jours, c’est la patate qui l’emporte…

Mon Chachat et moi avons le plaisir de vous présenter ce recueil de nouvelles consacré aux chats : 7 nouvelles, 7 auteurs, 7 univers à découvrir en poche aux Editions Charleston auquel j’ai eu le plaisir de participer.

Elle n’est pas craquante cette couverture 🙂 ??

Et pour chaque exemplaire, 1 euro sera reversé à la SPA.

QUAND LE CHAT N’EST PAS LA, 7 nouvelles inédites par Sophie Carquain, Tiphaine Carton, Sandrine Catalan-Massé, Sophie Horvath, David Lelait-Helo, Carole Martinez et Clarisse Sabard, Editions Charleston 🐱

De chez moi #4 : La vie d’auteure

Je croise de temps à autre de très jolis retours sur mon nouveau bébé, de chouettes photos ou des avis qui me font chaud au cœur, encore davantage dans les circonstances actuelles. Il est sorti début mars et fait donc partie des nombreux malheureux dont l’histoire s’est arrêtée net.

Amoureux des livres, vous savez bien le boulot qu’il y a en amont, et je ne parle pas seulement de l’écriture (qui me prend des mois, j’écris des romans courts et pourtant je bosse, je bosse – écrire un article de blog me prend des heures, alors une histoire entière…) et des enjeux (est-ce que mon éditrice va l’aimer 💜 ? est-ce qu’elle va bien vouloir le publier ?) Ensuite on entre dans les coulisses techniques – la couv, le travail sur le texte, la comm, l’imprimerie…), une chaîne immense se constitue avant que le livre n’arrive sur les étagères de votre librairie, le point culminant de l’aventure et le début de nouvelles angoisses (Est-ce que le livre va être lu ? Est-ce qu’il va plaire ? Oh mon dieu, et si en fait il était NUL 😱 ???), sans oublier que son avenir va aussi conditionner celui de son auteur : écrire, stop ou encore ?
Sauf que cette fois : RIDEAU.

On m’a dit « c’est la cata pour ton livre ». Oui, c’est vrai. Mais étonnamment je ne suis pas dans la panique, peut-être parce que je suis protégée de tous les enjeux (autrement dit : je n’ai pas les chiffres sous les yeux). J’ai vraiment l’espoir que lorsque les rideaux des librairies vont se lever (et pour certaines ils ont déjà commencé à s’entrouvrir), les chemins de tous ces livres vont reprendre, peut-être pas conformément à ce qui était attendu et espéré, mais au moins ils auront droit à une seconde chance.
Avec un brin de réalisme : ces titres-là il va falloir les sauver vite avant qu’ils ne soient ensevelis par les prochaines sorties qui s’annoncent… mastodontesques ! Et c’est là que nous, auteurs, comptons sur vous 🥰 

PRENEZ SOIN DE VOUS 

Le site qui recense les initiatives de nos librairies : https://www.jesoutiensmalibrairie.com/

Bienvenue à « L’Ecole des Mamans Heureuses »

Il faut tout de même que je vous raconte que mon nouveau roman sort… mercredi prochain, le 4 mars !

Je vous présente donc L’Ecole des Mamans Heureuses (Flammarion) :

Garance n’en peut plus. Elle est épuisée. Pourtant, elle n’en avait pas conscience avant que le pédiatre de son fils lui pose cette simple question : « Et vous, comment ça va ? » Depuis quand ne la lui avait-on pas posée ? Après quelques minutes durant lesquelles elle mouilla des dizaines de Kleenex, il l’observa, l’air songeur. Il ne souriait plus mais son visage restait bienveillant, attentif et patient. Finalement, il dit : « Je connais peut-être quelqu’un qui pourrait vous aider. » C’est alors que Garance, jeune maman au bout du rouleau, découvre une association atypique. Un lieu où n’importe quelle mère peut venir afin de penser à elle l’espace d’une heure. Oui, on peut aimer ses chères têtes blondes, on n’en est pas moins humain.

J’espère que vous aurez envie de faire la rencontre de Garance, Leila, Corinne et les autres… et que vous les aimerez autant que je les aime 🙂


En attendant, moi je suis comme ça :

Une Nouvelle Aventure (5)

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas passée par ici, mais j’ai une bonne excuse…

hilarious kermit the frog GIF

Sauf qu’avec les vacances scolaires, ça devient difficile de rester concentrée ! En tout cas, tandis que j’essaie de mettre en forme les idées qui fusent dans ma petite tête (car c’est clair et net, une fois qu’on a commencé à écrire, on ne peut plus s’arrêter…), mon Quartier des Petits Secrets fait son chemin tout seul comme un grand. Et là, comment t’expliquer la gratitude qui est la mienne à l’idée que des lecteurs/trices me fassent suffisamment confiance pour franchir le pas et partir à la découverte de Clémentine et de ses compagnons de route ?

oh my gosh crying GIF by globaltv

Imagine quand, cherry on ze cake, je découvre un avis positif sur un blog, un site, un réseau social…

monsters inc monster GIF

J’ai fait mon tout premier Salon du Livre, l’accueil était adorable et j’ai pu rencontrer et échanger avec d’autres auteurs, c’était tellement chouette et en même temps j’ai aussi fait connaissance avec le fameux syndrome de l’imposteur, tu sais celui qui te souffle « Mais enfin qu’est-ce que tu fais là ? ? Retourne à ta place tout de suite, vilaine ! », car d’habitude je suis de l’autre côté, ravie et intimidée devant des écrivains qui m’impressionnent…

zooey deschanel smile GIF

Plus délicat est l’exercice de la dédicace, lorsque tu te retrouves seul à une table avec seulement ta pile de livres pour discuter. Bien sûr c’est un premier roman, mon nom n’est pas connu et je ne suis vraiment pas championne en alpaguage de promeneur solitaire – et lecteur potentiel -, alors c’est aussi ça la réalité :

loneliness GIF
lonely ghost town GIF

Mais quel bonheur lorsqu’une personne poussée par la curiosité s’arrête devant toi et que commence un échange ; parfois c’est drôle (« mais enfin, qu’est-ce qui vous a pris de publier un roman ?!? »…), souvent c’est très émouvant, à chaque fois c’est surprenant. Ah et il y a aussi le cas de figure où l’on papote, on papote, on est bien là, et puis le monsieur ou la dame finit par s’en aller… sans le livre. Et moi chaque fois j’ai envie de faire mon Odile Deray (« s’il vous plait, lisez mon roman !! »).

je%2Bn%27%C3%A9crirais%2Brien.gif

Je mesure chaque jour la chance qui m’a été donnée, tu peux me croire, mais l’histoire n’est pas terminée et j’espère à l’avenir avoir encore beaucoup de choses à te raconter.

(Source Images : Giphy)

Suivez vos Rêves…

… ils connaissent le chemin !

Voilà, ça y est, mon « bébé » est disponible en librairie depuis mercredi dernier – et ce serait vain de décrire mon état d’esprit durant la semaine écoulée, des montagnes russes d’émotions ! Depuis je reçois de chouettes photos, du roman en place dans les librairies, quelques jolies mises en scène fleuries ou félines… et les tout premiers retours qui m’émeuvent et m’encouragent. Je vais garder tout ça bien précieusement et continuer à suivre, en spectatrice cette fois, le parcours de mes personnages… je vous les confie ♥

« Clémentine est fleuriste à Bordeaux, dans un quartier en retrait de l’effervescence urbaine. Sa plus proche amie, Nicole, tient le café sur la place et, ensemble, elles s’amusent à observer les habitudes de chacun. De cet homme qui commande exactement les mêmes bouquets chaque semaine. De ce bouquiniste qui ne sort jamais. De « L’Inspectrice » qui passe en faisant claquer son parapluie… Et puis il y a Viviane, bien sûr, qui s’échappe régulièrement de sa maison de repos pour venir passer un moment dans son jardin imaginaire – la boutique de Clémentine – où elle coupe, tranche, éventre… Viviane est adorable mais ses pertes de repères ne favorisent pas le commerce. Pourtant, lorsque cette dernière ne se présente plus, Clémentine s’inquiète. Une mauvaise chute empêche la charmante massacreuse de venir ratiboiser ses bouquets. Malgré sa faiblesse, elle trouve la force de dessiner une fleur étrange… que Clémentine ne parvient pas à identifier. Quelle est donc cette variété qui semble tellement importante pour la dame âgée ? Il n’en faut pas plus pour que Clémentine commence son enquête. »

LE QUARTIER DES PETITS SECRETS, Sophie Horvath, Flammarion ❀

Une Nouvelle Aventure (4)

IMG_20190405_091412_786

On y est presque : J-… 2 !!! Petit point :

Service de Presse : ✓

Amis au taquet : ✓

Blogueurs en alerte : ✓

Excitation : ✓

Joie-bonheur-fierté : ✓

Stress-trouille de décevoir : ✓ 

Tout va bien se passer : évidemment.

 A la maison, j’alterne entre ça :

3

 Et ça : 

giphy (8)

Du coup mes proches sont dans cet état-là (ou pas loin) :

8

J’exagère bien sûr (quoique), j’ai parfois l’impression de passer l’oral du bac sans l’oral et sans le bac. En tout cas ce qui est certain c’est que j’ai hâte d’être à mercredi, parce que, quand même : 

giphy (9)

(Source Images : Giphy)

Une Nouvelle Aventure (3)

fleurs roman

Quel meilleur moment pour faire éclore le roman qu’au mois d’avril ? Car des fleurs il en contient à foison, sur la couverture et à longueur de pages, des fleurs de toutes saisons, pour toutes les humeurs et toutes les occasions, graves ou légères, de tous les caractères et de toutes les couleurs. Le tout premier personnage de mon tout premier roman sera donc une fleuriste, et cela n’étonnera pas ceux qui me connaissent (ou qui me suivent ici depuis un moment 🙂 ) : je suis de ceux qui s’épanouissent à l’arrivée du printemps, marchant tantôt le nez à ras des pâquerettes pour guetter les premières pousses ou en l’air à guetter les premiers bourgeons. L’anémone est ma fleur préférée, à mi-chemin entre la fleur bien élevée et la fleur des champs.

Et la vôtre ? 

ciseaux2

(Si jamais vous êtes sur Facebook, j’ai créé ma page Auteure… ça me ferait plaisir de vous y retrouver !)

Une Nouvelle Aventure (2)

chat roman

Tu le vois le temps qui file, là ? Dans moins d’un mois mon roman sera en librairie ! La couverture circule déjà sur les sites de vente mais je ne résiste pas à t’en livrer un petit bout tellement je la trouve canon (et j’espère que tu seras du même avis).

Ce greffier-là, ce n’est peut-être pas la première chose que tu remarqueras en regardant la couverture dans son ensemble, il se cache dans un coin, à l’affût. Pourtant il est très important ce chat dans l’histoire, il est même doté de certaines particularités et d’un nom… que les moins de trente ans ne reconnaîtront peut-être pas immédiatement 🙂 . Cette bestiole est un témoin clé pour mon histoire, et s’inspire peut-être bien d’un chat existant…

A SUIVRE…

ciseaux2

Une nouvelle aventure (1)

20180628_205643

Bien, il est temps que je commence à te raconter quelque chose… ça se passe dans à peine deux mois et la plupart du temps je suis comme ça :

giphy
giphy (2)

… et le jour d’après c’est plutôt ça : 

giphy (5)

Si tu me suis depuis longtemps, tu te souviens peut-être que mon tout premier roman auto-édité (avant « A l’ombre du Grand Marronnier ») s’appelait « La Fleur de Clémentine », publié chez Librinova. Eh bien mes personnages prennent bientôt leur envol, sous un nouveau titre et dans une belle maison où, j’en suis certaine, ils vont se sentir très, très bien.

Tu seras là ? parce que, clairement, je vais avoir besoin de toi :

giphy (4)

A SUIVRE…

A l’Ombre du Grand Marronnier, mon petit deuxième

couv marronnier 5

Ça ne sert à rien de laisser dormir éternellement un texte sur un coin de ton bureau, n’est-ce pas ? Surtout quand le suivant tape déjà à la porte avec ses petits poings parce qu’il veut à tout prix sortir (et je peux te dire que ce petit 3ème ne sera pas un rigolo) !
Je te présente donc Numéro 2 ! Allez, avec moi : « Bienvenue numéro 2 ! »

giphy (6)(Moins fort dans le fond, on s’entend plus)

« A l’Ombre du Grand Marronnier » est donc désormais disponible (en numérique sur KDP et en broché) ; il est loin d’être parfait, il mérite d’après de précieux premiers retours (merci à toi qui te reconnaîtras 🙂 ) une légère reconstruction (qui c’est qui va pas s’ennuyer cet été ?), il est très différent du précédent (Ma « Fleur de Clémentine » que j’aime tendrement, je l’avoue) et j’espère sincèrement que ceux qui se laisseront tenter y retrouveront le plaisir que j’ai eu à l’écrire. En tout cas une (seule) chose est sûre en ce qui me concerne : les vannes sont ouvertes et pas prêtes de se refermer, j’ai une vraie bibliothèque dans la tête avec des débuts d’histoires très différentes dans tous les coins et il va bien falloir y mettre de l’ordre.

giphy (4)

Au fait, de quoi ça parle (accessoirement) ? Le point de départ : tomber sur une très vieille carte postale recouverte d’une minuscule écriture délicate, rédigée vraisemblablement par un nouvel arrivant dans un village de l’ouest de la France vers 1943, dégommant à loisir ses nouveaux voisins avec un humour tranchant qui a fait tilt ! Surtout qu’en creusant un peu, j’ai eu une grande surprise en découvrant l’identité de l’auteur de la carte… J’ai ensuite imaginé en me basant sur des souvenirs authentiques qui pouvaient être ces villageois dont il semblait avoir une bien piètre opinion : Marthe, Eugène, Ferdinand, Frédérique, Séraphine (eh oui ça fleure bon les années 40)… et si l’auteur de la carte était amené à changer d’avis au gré des évènements ? Et si lui non plus n’était pas ce qu’il semble être ?

Tintiiin…

giphy (3)

Allez, je te confie mon bébé, prends en soin, dis-moi à l’occasion ce que tu en penses, parce qu’un texte sans lecteur ni retours, eh bien c’est juste…

giphy (8)

Si ça te dit ça se passe ici et en plus à chaque exemplaire acheté c’est une licorne sauvée :