Tamara {Concours BD/DVD}

tamara-3384442271332_0   BD TAMARA

Tamara, 15 ans, complexée par ses rondeurs, décide à son entrée en seconde de se débarrasser de son étiquette de «grosse». Pour clouer le bec des mauvaises langues, elle fait le pari avec sa meilleure amie de sortir avec le premier garçon qui passera la porte de la classe. Manque de bol, ce garçon s’avère être Diego, le plus beau mec du lycée… 

unnamed (1)

« Tamara » est l’adaptation très réussie et très sympa de la BD de Zidrou & Darasse (Editions Dupuis), grand succès chez les jeunes (ce n’est pas Mon Grand qui dira le contraire). Une héroïne pétillante et complexée (Héloïse Martin dans son premier rôle) confrontée aux affres de l’adolescence, voilà qui parlera à beaucoup, jeunes comme moins jeunes, avec un joli message toujours bienvenu sur la confiance en soi. Bref, de quoi passer un excellent moment en famille.

La bonne, très bonne nouvelle, c’est qu’à l’occasion de la sortie toute fraîche du DVD,  grâce à TF1 je peux te faire gagner un lot BD/DVD, c’est pas cool ça ? Pour participer, je te propose de me raconter en commentaire un souvenir de lycée qui t’a marqué, bon  ou mauvais, c’est toi qui vois !

Tu as jusqu’à mercredi 8 mars à minuit et je procéderai à un tirage au sort parmi les commentaires jeudi (résultat annoncé en edit). 

concours CM

Alors, ça te dit de retomber en adolescence ?

Tamara, un film de Alexandre Castagnetti, avec Héloïse Martin, Sylvie Testud, Rayane Bensetti… disponible en DVD/BluRay/VOD  ★

 

EDIT : la gagnante est OLIVIA PHILIPPE, j’attends tes coordonnées rapidement s’il te plait. Merci à toutes et tous pour ces jolis souvenirs de lycée 🙂 

 

★ Un grand Merci à TF1, Morgane et à l’agence Cartel ★ 

L’Année du Flamant Rose ★ Concours ★

IMG_20170118_184524_835

Dans ce passage parisien, trois ateliers, trois amies : Louise fabrique des bijoux, Ethel des corsets, Caroline restaure des livres – sublimes métiers d’art. Chacune des jeunes femmes trimballe son lot d’état d’âmes et d’histoires amoureuses, mais l’on s’attache plus particulièrement à Louise : c’est elle qui a eu le coup de foudre pour ce flamant rose – empaillé – qui devient l’objet de son affection et le témoin des amours, des coups de foudre, des ruptures et des volte-faces de nos jolies parisiennes – car il va en y avoir, des aventures, durant cette année sous l’oeil bienveillant du flamant !

Il y a beaucoup de fantaisie et de folie douce dans ce premier roman d’Anne de Kinkelin, énormement de tendresse, un brin de tristesse aussi puisqu’ainsi va la vie, faite de séparations, de choix et de renoncements. Des personnages qu’on aurait adoré connaître plus pour mieux les aimer et les accompagner, avec l’impression d’être juste un spectateur sur le bord d’une route avec interdiction d’entrer chez les gens, seulement dans leur boutique. J’ai beaucoup aimé la plume d’Anne, ses tournures qui racontent si joliment les émotions mais j’aurai aimé en savoir bien plus sur les fascinants métiers de ces artistes. Finalement, pour avancer, les trois amies filent droit vers une séparation inéluctable ; et le roman se termine sur une foule d’interrogations et un champ de possibilités romanesques.

C’était ça, le travers de l’amitié. A trop aimer cette famille qu’on se choisissait, on y endossait parfois un drôle de rôle. Rôle choisi, rôle subi. La frontière était tellement mince.

L’Année du Flamant Rose, Anne de KINKELIN, Editions Charleston 

IMG_20170112_212638_075

Si je t’ai donné envie de découvrir toi aussi cette belle histoire d’amitié, voici l’occasion de gagner ici même un exemplaire de ce charmant livre !
Pour participer, juste un commentaire pour me dire quel pourrait être ton animal totem à toi. Tirage au sort dimanche matin.

Ça te dit ?

(et comme toujours,  je rajoute que s’il y a un souci avec l’acheminement du lot merci de ne pas me taper personnellement, je n’y suis pour RIEN – dis-toi que les facteurs aussi, ça s’empaille !)

Edit : la gagnante est Cécile Lefourn, merci de m’envoyer ton adresse rapidement. Merci pour vos participations et un très beau dimanche !

Concours * Les Choix de Clara * 3 exemplaires à gagner

concours

Courant novembre j’avais eu la chance de découvrir une jolie plume alerte et pétillante, celle de Sophie Di Paolantonio, rappelle-toi ICI. La bonne nouvelle (eh oui, Noël arrive) c’est que Flammarion m’offre la possibilité de t’en faire gagner trois exemplaires.

Pour participer tu me laisses juste un petit commentaire, j’effectuerai un tirage au sort mercredi matin et les gagnants seront annoncés en édit de cet article (et seront super sympa de m’envoyer leurs coordonnées le plus rapidement possible).

Un petit + pour un like sur ma page instagram et/ou ma page facebook, et si tu veux augmenter tes chances, je fais gagner deux autres exemplaires sur Instagram (quand je te dis que c’est Noël !)

* Bonne Chance *

(A noter que si le lot ne te parvient pas, c’est pas après moi qu’il faudra râler – comme ça m’est déjà arrivé – mais auprès de ton facteur adoré. Merci. Bisous)

* Edit *

Les 3 gagnantes sont :

Anaverbaniablog
Germaine Yvette
Miriem

Bravo à toutes, envoyez-moi vite vos coordonnées !

La Foire de Paris revient {Concours}

Robot-main-10x8

Foire de Paris, le salon trendy et familial, ouvre ses portes du 29 avril au 8 mai 2016, à Paris Expo – Porte de Versailles. Pour ma part je n’y suis encore jamais allée (ce sera réparé cette année), mais d’après ce que je découvre dans la programmation il y en a pour tous les goûts et pour toutes les curiosités.

3 univers vont s’offrir aux visiteurs :

Habitat : décoration et ameublement, construction et rénovation, plus de 6000 exposants !
Shopping : produits culturels et arts des quatre coins du monde, beauté et bien-être, salon du Do It Yourself…
Gastronomie : produits du terroir, cuisine traditionnelle, innovations culinaires…

Et pendant que nous profiterons de notre visite (si tu nous cherches, on sera du côté salon gastronomique), les garçons pourront profiter de l’Espace Enfants (de 3 à 12 ans) pour y profiter d’animations : découverte pédagogique de la science et de l’information, initiation aux langues étrangères, création de bijoux gourmands, initiation à la Pelote Basque (!) ou ateliers de construction.

 FDP_LOGO_APLAT_COULEUR

Bref, il y aura de quoi faire, tu l’as compris, et si tu es de nature curieuse je peux te faire gagner 5 x 2 entrées (merci à Axel) !

Pour participer, tu me laisses un petit commentaire en m’expliquant quel univers t’attire le plus parmi ceux proposés par la Foire (une petite chance supplémentaire si tu ma page facebook toute neuve mais rien d’obligatoire).

Je te laisse jusqu’à jeudi 23h59 (soyons précis) et j’annoncerai rapidement les gagnants vendredi (avant mon départ en vacances-j’oublie-tout-et-surtout-j’aurai-pas-de-wifi) qui bénéficieront d’e-invitations (laisses-moi bien une adresse mail !).

Partant(e) ?

FDP_badges3-07 (1)

Les Visiteurs 3 – Okayyy pour gagner des places ?

368503

Tu es peut-être trop jeune pour te souvenir du carton des Visiteurs lors de sa sortie en salles en 1993 (pouhlaaaa…), moi je m’en souviens et je peux te dire qu’on en a boulotté du Okayyyyyy et du Jacquouille la Fripouille.  Le deuxième volet avait pas mal marché aussi mais il était grand temps de rajeunir le concept, voilà pourquoi sans doute on va retrouver dans ce nouvel épisode un casting de « jeunes » mêlé aux historiques Clavier / Reno / Chazel.

Le synopsis ? Bloqués dans les couloirs du temps, Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés dans une époque de profonds bouleversements politiques et sociaux : la Révolution Française… Plus précisément, la Terreur, période de grands dangers pendant laquelle les descendants de Jacquouille La Fripouille, révolutionnaires convaincus, confisquent le château et tous les biens des descendants de Godefroy de Montmirail, aristocrates arrogants en fuite dont la vie ne tient qu’à un fil.

264839265621

Je t’avoue que je ne suis pas forcément une fan de la première heure, mais les nouveaux arrivants, parmi lesquels Karin Viard, Alex Lutz et Sylvie Testud pourraient bien me convaincre, et je suis curieuse de voir si le succès du film va atteindre celui du premier.

Tenté ? Grâce à Gaumont je peux te faire gagner 3X2 places, pour ça tu me laisses un petit commentaire jusqu’à vendredi midi, ensuite un petit tirage au sort et je compte sur toi pour me filer rapidement tes coordonnées pour que je puisse les transmettre.

(A noter – comme pour chaque jeu-concours – que si le lot ne te parvient pas, c’est pas après moi qu’il faudra râler – comme ça m’est déjà arrivé – mais auprès de ton facteur adoré. Merci. Bisous)

{Les Visiteurs 3 – la Révolution, un film de Jean-Marie Poiré, avec Christian clavier, Jean Reno, Karin Viard… Sortie en salles mercredi 6 avril}

 ★

La Concubine Russe {Avis+concours}

BCp-IIEuiph

Chine, 1928. Chassée de sa Russie natale par les bolcheviques, la belle Valentine s’est réfugiée avec sa fille Lydia à Junchow, au nord de la Chine. Elles tentent de survivre, aristocrates mais ruinées, méprisées par toute la colonie occidentale de la ville…

Dès les premières pages on sent un souffle romanesque planer sur le destin de Lydia, la fille « renard » à l’éblouissante chevelure rousse ; absolument tout contribue à en faire une formidable héroïne de saga : le mystère lié à ses origines russes et à la disparition de son père, qui aurait été tué par les bolcheviks en 1917. Son acharnement, son audace et son courage à survivre au sein de cettre concession internationale en Chine, où elle et sa mère Valentina, ancienne gloire musicienne, survivent tant bien que mal, considérées comme des « diables étrangers ». Et puis sa rencontre avec Chang An Lo, jeune combattant communiste…

L’époque est remarquablement décrite et reconstituée, à tel point qu’on s’imagine sans peine dans ces petites rues sinistres, ce port théâtre de crimes, ces maisons coloniales. L’âge du personnage de Lydia m’a un peu interpellée, car elle n’est sensée avoir que 15 ou 16 ans au début de l’histoire, et elle fait pourtant preuve d’une maturité (elle sait même recoudre un pied !) et d’une audace hors du commun, quitte à se mettre en grand danger. Chantage, kidnapping, torture, attentats… autant de menaces guettent à chaque coin de rue.

Autour de la « fille de feu » gravitent des personnages haut en couleur et en caractère qui contribuent à une atmosphère particulière, entre les aristocrates russes déchus (qui est donc ce bel Alexei ?), un professeur tenté par le trafic d’opium pour sauver son école, des mafieux chinois, les soupirants qui se succèdent auprès de la mère de Lydia… j’ai beaucoup aimé Liev Popkov, ce géant russe qui s’est donné pour mission de protéger la jeune fille dans ses quêtes. Autant d’histoires qui constituent une passionnante épopée – qui ne fait que commencer puisque les aventures de Lydia ne s’arrêtent pas à la dernière page.

{La Concubine Russe, Kate FURNIVALL, Editions Charleston}

LC-2016

A l’occasion de la sortie de La Concubine Russe dans la très belle collection poche des Editions Charleston, j’ai la possibilité (MERCI ELISE ♥) de te faire gagner un exemplaire. Si ça te dit je te propose de me laisser un petit commentaire en inventant un titre au ton romanesque ( et qui te ressemblerait, pourquoi pas ?), par ex. La Lectrice Hongroise, ou bien L’Aviatrice Turque, ou… bref, amuses-toi ! Tirage au sort lundi midi et résultats en édit.

(A noter -comme dans le précédent jeu un peu plus tôt cette semaine – que si le lot ne te parvient pas, c’est pas après moi qu’il faudra râler – comme ça m’est déjà arrivé – mais auprès de ton facteur adoré. Merci. Bisous)

Edit : J’ai adoré vos propositions de titres, toutes plus belles les unes que les autres, Bravo et Merci ! Après tirage au sort par une petite main innocente (pas la mienne, donc), c’est MARIEG qui remporte le livre, Merci de m’envoyer rapidement tes coordonnées !

Avis (glacé) sur The Revenant + concours express (2 places à gagner)

Revenant-Banner-940x470

Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir…

J’y suis allée les yeux fermés, après avoir tout de même demandé 76 fois (j’avais vaguement entendu parler d’une rencontre avec un ours où il n’était pas question de prendre le thé) si les spectateurs ne trouvaient pas ça trop violent – meuuuuh non penses-tu ! Ok, let’s go.

Première impression sur le grand écran : le réalisateur a tout des plus grands. Certes, la scène d’introduction fait penser à Terrence Malick, mais la suite prouve une maîtrise de dingue. Ces paysages, cette lumière, ces plans-séquences de fou, ces travellings… Allez, prends-toi ça dans les yeux ! Extraordinaire, juste extraordinaire.
L’histoire, on la connait puisqu’elle a déjà été transposée sur grand écran, est classique, efficace. Certes elle ne suffit pas à remplir 2h40 de film, alors une fois qu’on a bien frissonné, que reste-t-il ? L’acteur.

004

C’est là que tu t’arrêtes de lire si tu veux éviter le spoil, parce que ça va être compliqué de t’expliquer mon point de vue sans entrer dans les détails. Par contre si ça t’intéresse de gagner des places files directement en fin d’article.

Leonardo, donc. Moi je l’aime, Leo, je l’aime d’amour depuis (non, pas Titanic) Inception, Gatsby, Les Noces Rebelles, et quelques autres. Y a pas à tortiller, il sait tout faire, il peut tout jouer, n’importe quel âge, sous n’importe quel costume, à n’importe quelle époque. Mais dans la peau de ce Revenant, il va s’en prendre tellement, tellement plein la gueule qu’à un moment, trop, c’est trop. J’évite de rentrer dans le détail, mais saches que la rencontre avec l’ours n’est qu’une petite introduction de gnognotte à ce qui suit. Et la suite c’est un acteur rampant, grognant, éructant, souffrant, gémissant, râlant… mais toujours se relevant (même sur les genoux il va y aller, je te le dis) jusqu’à la prochaine trempe. Quand ça veut pas ça veut pas.

Dans la salle de cinéma, les deux spectatrices assises à côté de moi ont eu des fous rires du début à la fin, et si je n’ai pas ri comme elles le sarcasme n’était pas loin. Tu l’as compris, je suis mitigée, je trouve à la fois qu’on a là du vrai, du beau cinoche, mais que la surenchère est à ça du ridicule. A se demander si les votants aux Oscar n’ont pas décidé de lui filer sa statuette par crainte que la prochaine fois, il se fasse vraiment, vraiment du mal (je vois pas comment ça pourrait aller plus loin, remarques). Pardon, Leo.
Et si je ne t’ai pas trop découragé, tu peux jouer pour gagner 2 places valables dans toutes les salles SAUF Jours fériés et Week-end en me laissant juste un petit comm, et hop ! tirage au sort demain matin et résultats ici en Edit, on va pas trop traîner vu que le film est déjà sorti il y a un petit moment.
(A noter – mais c’est important pour mes petits nerfs – que si le lot ne te parvient pas, c’est pas moi qu’il faudra engueuler – comme ça m’est déjà arrivé – mais la Poste. Merci. Bisous)

Edit Mardi 10h30 : Petit tirage au sort effectué par un petit ourson malade : Bric a Bricoles, merci de m’envoyer ton adresse rapidement ! Merci beaucoup à tous les participants ! 

{The Revenant, un film d’Alejandro G. Iñárritu avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy}

 

Il parait que la suite est déjà en tournage :

Rhoo bon ça va :-p .