Le si joli Parc de Bagatelle

Je suis toujours très inquiète à l’idée de ne pas trop t’assommer à coups de photos à chaque fois que je prépare un article, mais lorsque j’ai un coup de coeur pour un lieu, c’est tellement difficile d’en sélectionner, je voudrais tellement que tu aies envie de le découvrir à ton tour !

C’est ce qui m’arrive avec le Parc de Bagatelle que je viens de visiter pour la première fois (alors que je n’habite pas si loin, honte sur moi !). Quelle merveille que ce lieu qui est bien plus vaste (24 hectares, tout de même) que je ne l’imaginais. Situé au coeur du bois de Boulogne, s’il est très connu pour sa magnifique roseraie (c’est le moment, cours-y vite !) il regorge de charmants recoins, autant d’endroits pour faire une pause, pique-niquer, admirer les fleurs… et profiter de la proximité de paons très à l’aise !

PARC DE BAGATELLE, route de Sèvres à Neuilly, Paris 16e – attention entrée payante du 1er avril au 30 septembre (2,50 euros, 1,5 réduit)

Publicités

Un air de Printemps au Jardin du Luxembourg

Le bel écrin du Sénat a revêtu ses habits de printemps, les chaises sont prises d’assaut, les abords du grand bassin sont très prisés, les statues reprennent des couleurs et les vergers fleurissent.

Paris toujours aussi belle, quoiqu’il advienne…

Happy Holi !

Dès qu’il y a une promesse de couleurs quelque part, je cours, je galope, j’arrive ! Hier dimanche avait lieu au Jardin d’Acclimatation de Paris la deuxième édition de HOLI, la fête des couleurs d’origine indienne.

Musique, danses, maquillage, artisanat… Mais ce que tout le monde attend, c’est le LÂCHER DE COULEURS !

Quel bazar coloré ! mais qu’est-ce que ça fait du bien ! tout le monde rit, danse… Plus on est « sale » plus on est content ! (difficile de prendre de vraies jolies photos : il faut protéger les appareils de la poudre colorée…)

Je ne sais pas encore si l’an prochain l’évènement sera reconduit, ce qui est certain c’est qu’on y sera !

Le Plein de Couleurs

En cette journée tempétueuse, je te propose de prendre un petit shoot de couleurs grâce à cette installation de Patricia Cunha inspirée par Mary Poppins et intitulée Umbrella Sky.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est 20190227_131252.jpg

Ce ciel de parapluies (800 en tout !) est à contempler dans la ruelle commerciale du Village royal, à proximité de la Madeleine.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est 20190227_131518.jpg

Un peu de poésie en plein coeur de Paris ! A ne pas manquer jusqu’au 30 avril.

« Espèces en Voie d’Illumination », promenade nocturne

Ce soir s’achève au Jardin des Plantes de Paris une spectaculaire exposition nocturne : une promenade à la lueur de structures lumineuses (façon lanternes chinoises) représentant des espèces animales éteintes ou menacées, animaux gigantesques ou doubles des habitants de la Ménagerie.

Poésie, magie et… foule déambulant parmi papillons, suricate ou éléphants phosphorescents, ours polaires ou tortue marine, pénétrant dans les entrailles d’un requin blanc et peinant à distinguer les flamants roses (les vrais) de leurs jumeaux lumineux.

Quelle douceur dans ces yeux ! Et cette délicatesse dans l’exécution…

Un festival d’un nouveau genre qui en raison de son grand succès sera certainement appelé à être reconduit, ici ou ailleurs, pour notre grand plaisir.

Mucha au Musée du Luxembourg

Adolescente je raffolais des illustrations féminines de Mucha, j’en collais sur mes cahiers d’étudiante et en reproduisais des parties, fascinée par ces détails, ces symboles et ces formes mi-féminines mi-végétales. C’est donc un réel plaisir que les découvrir, cette fois « en grand ».

Le tchèque ALPHONSE MUCHA s’est fait connaître grâce à ses talents d’affichiste dans les années 1890 à Paris. Après avoir créé avec succès une illustration pour une pièce de théâtre de Sarah Bernhardt, il produit multitude de panneaux décoratifs, développant un style reconnaissable entre tous avec ses jeunes femmes cernées de motifs floraux, d’arabesques et aux chevelures sans fin – un genre qui finira par incarner l’Art Nouveau.

Mais Mucha est aussi peintre, sculpteur ou photographe, sa manière évolue et il se lance dans le projet de fresques consacrées à l’épopée de son peuple slave. L’exposition du Musée du Luxembourg détaille de façon très claire chaque étape de sa carrière – et il est amusant de constater que la popularité de ses affiches a conduit à la création de multitude de produits dérivés comme des bijoux, des emballages de savons ou des boîtes de biscuits. Ainis naquit le marketing !

ALPHONSE MUCHA, jusqu’au 27 janvier 2019 au Musée du Luxembourg, Paris 6e.

Balade dans les Serres d’Auteuil ❀

DSC00460

J’ai un faible pour ces serres incroyablement photogéniques, mélange de verre et d’acier d’où tente de s’échapper une végétation luxuriante et exotique. J’aime déjà beaucoup celle du Jardin des Plantes mais je n’avais encore jamais visité celles d’Auteuil. Créé sous Louis XV, le jardin est constitué de cinq serres principales abritant collections de plantes, fougères, orchidées, palmiers, volière…

DSC00427

DSC00430DSC00433DSC00435DSC00436DSC00437

DSC00445

J’aime bien ce côté « abandonné à la nature », aussi… bon ok, j’ai eu beaucoup de mal à sélectionner des photos !

DSC00451

DSC00470DSC00474DSC00476DSC00477DSC00483DSC00488DSC00490DSC00492DSC00493

 

Face au géant Roland-Garros, splendide balade dans une paix totale avec dépaysement assuré !

 

JARDIN DES SERRES D’AUTEUIL, entrée libre, avenue Gordon Bennett, Paris 16e