L’Ecart, retour à la vie sauvage

Amy Liptrot a grandi sur une île de l’archipel écossais des Orcades, entre un père malade, une mère évangéliste et son frère Tom. A 18 ans elle réalise enfin son rêve d’évasion en partant pour Londres, en quête de sensations nouvelles et d’expériences extrêmes sans se soucier des conséquences, tourbillon perpétuel où elle ne parvient pas à trouver sa place : l’alcool prend alors possession de son existence. Dépassement des limites, chute, désintox… Amy va d’échec en échec (pour garder son petit ami, son boulot, ses colocataires…). Après 10 ans, c’est le retour sur les îles, et le début d’un très lent rétablissement.

L’île est chaque jour plus petite, la falaise plus découpée et creusée plus profondément. De même, la vie est chaque jour plus triste, mais plus intéressante. Les coups et les blessures, telles des cicatrices sur le littoral, se creusent et s’effacent en permanence.

Avec une franchise étonnante, Amy Liptrot cherche à comprendre les causes de son alcoolisme, détaille les émotions et les sensations procurées par l’abstinence. Toute fin d’addiction laissant place au vide, il faut la remplacer par quelque chose : employée pour recenser le Râle des genêts (une espèce de caille), l’oiseau devient pour un temps son obsession, au point même de se faire surnommer l’épouse du roi caille par les orcadiens. Elle prolonge son séjour sur l’île et va même en explorer d’autres, suivant le rythme du temps et des saisons. Parcourant sans fin des pans de terres isolées, au bord des falaises déchirées par le vent, on ne sait plus à certains passages si elle parle de la nature ou bien d’elle : « (…) je comprends pourquoi les turbulences atmosphériques perturbent le parcours de la lumière. C’est donc la lutte qu’elle mène pour nous parvenir qui la rend si belle. » Récit intense, captivant et inoubliable d’un retour à la nature et à la vie.

L’ECART, Amy Liptrot, Editions Globe

Publicités

4 réflexions sur “L’Ecart, retour à la vie sauvage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s