« Reviens », drôle et tendre

IMG_20180928_165911_096

C’est l’histoire d’un écrivain qui cherche l’inspiration, se dispute avec son ex-femme, fait des listes de promesses, est obsédé par Pline et les mariées de télé-réalité, fait des rêves remplis de vendeurs d’Amazon et se creuse la tête pour trouver le sens d’une légende Inuit. Mais si, dans le fond, tout cela ne cachait qu’une seule et même chose : que son grand fils, parti faire un long voyage, lui manque ?

En vérité, j’attendais que l’écriture me tombe dessus. Qu’un matin, elle me réveille. Qu’elle me sorte, qu’elle me soulève, qu’elle me parle, qu’elle m’enlève, qu’elle me caresse, qu’elle me frappe, qu’elle me brûle. J’attendais que l’écriture me sauve la vie, qu’elle m’arrache à cette vie.

Je crois bien que c’est le premier roman de la rentrée littéraire que je lis le sourire aux lèvres, il faut dire que les péripéties qui tombent en cascade sur le narrateur ne manquent pas d’inventivité ni de fantaisie : comment, en cherchant vainement un exemplaire de son dernier ouvrage qui a été pilonné, peut-il bien se retrouver en train de faire la lecture d’un roman de son principal rival à des Raymonde endormies, à s’inquiéter sincèrement pour son inspecteur des impôts ou à promener un canard dans le RER ?
A la fois tendre et drôle, « Reviens » est écrit avec une délicieuse autodérision sur l’état d’écrivain vivant légèrement hors du monde réel et de ses tracas bureaucratiques, cachant à peine sous des situations burlesques et une fausse naïveté un constat joliment enrobé de mélancolie sur le temps qui passe et les enfants qui grandissent et finissent par partir, inéluctablement.

Je crois que le coeur ne ferme jamais ses portes, il laisse l’amour entrer et sortir. C’est empli de courants d’air un coeur. C’est une tempête. C’est vivant.

 

REVIENS, Samuel Benchetrit, Editions Grasset

5 réflexions sur “« Reviens », drôle et tendre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s