Quelques Lectures Estivales

Comme je te le racontais, j’ai beaucoup lu ces deux derniers mois. Alors avant d’attaquer la Rentrée Littéraire, retour rapide sur quelques titres :

✽ Ellen Roy, brillante avocate new-yorkaise à quelques mois de faire un très beau et très chic mariage, décide de se rendre dans la petite ville de Beacon dans le Maine pour y remettre une lettre en mains propres, et ainsi accomplir le dernier souhait de sa grand-mère adorée, récemment disparue. Mais rien ne va se passer comme prévu et les évènements vont la pousser à s’interroger sur ses choix de vie… Prenons une citadine plutôt arrogante, très soucieuse de sa façon de s’habiller (griffé) ou de se nourrir (sainement), et plongeons-la en terre inconnue, soit un village aux habitants curieux et pas vraiment à la pointe… selon ses critères. La belle, malgré tous ses efforts, ne fait qu’attirer l’attention sur elle, véritable gaffeuse mutirécidiviste et de mauvaise foi ; ajoutons maintenant à l’histoire un charpentier du cru fort charmant et laissons le charme agir. Voilà une très sympathique comédie sentimentale et parfois franchement drôle qui remplit allégrement sa mission divertissante. Si le titre tombe un peu à côté et la résolution de l’énigme de la grand-mère au passé bien mystérieux ne tient pas toutes ses promesses, on passe tout de même un agréable moment, au moins aussi sucré qu’un donught, en compagnie de cette mijaurée qui va découvrir le sens de la vie dans les miettes d’un muffin à la myrtille.

L’Irrésistible Histoire du Café Myrtille, Mary Simses, Editions Nil

✽ J’ai découvert avec grand plaisir l’univers bienveillant de Sauveur, le psy qui voudrait sauver le monde entier (et plus particulièrement Ella, Gabin, Cyrille…). Destinée à la jeunesse, c’est une série tendre et drôle. Je n’ai lu que la saison 1 mais je me garde les prochaines lorsque le besoin de lecture-doudou se fera sentir.

Sauveur & Fils, saison 1, Marie-Aude Murail

✽ C’était un plaisir de retrouver la plume vraiment talentueuse de Jessie Burton dans « Les Filles au Lion », dans lequel Odelle, dactylo dans une galerie d’art, cherche à percer les mystères d’un envoûtant tableau ; si les thèmes abordés (la création, la notoriété, la place de la femme…) et le contexte (l’Andalousie à la veille de la guerre civile, le Londres de 1967) sont vraiment intéressants, « Miniaturiste » garde ma préférence par son originalité et sa densité. En tout cas je resterai à l’affût des prochains ouvrages de l’auteure !

Les Filles au Lion, Jessie Burton, Gallimard & Folio

✽ Ce soir, Félix a trente ans mais il n’a pas vraiment envie de les fêter ; alors pour éviter de se lancer dans le bilan de tout ce qu’il n’a pas fait, il se lance dans une promenade nocturne à forte teneur alcoolisée. Qui sait, de rencontre en rencontre, de bar en bar, s’il ne va pas finir par arriver quelque chose… j’ai aimé cette histoire brève et son personnage un peu morose, déjà nostalgique, vaguement hanté, pas vraiment courageux, qui semble passer à côté de sa vie plutôt que de la vivre. Un roman sur les regrets qui donne envie de découvrir les autres livres d’Éric Metzger.

La Nuit des Trente, Eric Metzger, Folio

{A Suivre 🙂 }

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s