L’Etoile Russe, passionnante épopée

IMG_20180314_133739_829

« L’Etoile Russe » c’est Youri Gagarine, qui le 12 avril 1961, en étant le premier homme à voler dans l’espace, devint l’enfant chéri et adoré de la Russie ainsi qu’un véritable symbole. Mais à vouloir tutoyer les étoiles, il finit par s’y brûler…
En croisant et décroisant les témoignages de personnes qui ont toutes d’une certaine façon croisé sa route, Anne-Marie Revol (auteure de « Nos étoiles ont filé » dont je garde un bouleversant souvenir, et de « Gaspard ne répond plus » qui sort tout juste au Livre de Poche) retrace l’itinéraire du cosmonaute jusqu’à sa disparition tragique à l’âge de 34 ans.

De la paysanne qui se trouva nez à nez dans son champ avec un homme tombé du ciel, au collectionneur de tout ce qui de près ou de loin touchait à Gagarine au point d’en faire déborder son minuscule appartement, de l’une de ses (nombreuses) conquêtes à celui qui fut sa malchanceuse doublure, de la fillette qui veut en écrire la biographie à sa veuve… autant d’anecdotes qui éclairent un pan soit de la personnalité, soit du destin du russe.

Choisi non pas forcément pour ses capacités physiques mais pour son charisme et ses ascendances plus proches du peuple, Youri après son aventure spatiale fut à ce point exploité par le régime, en perpétuelle représentation et tournée médiatique, qu’il ne put plus jamais s’entraîner sérieusement, ce qui provoqua peut-être sa disparition accidentelle prématurée.
Comme les pièces d’un puzzle destiné à éclairer les zones d’ombres, l’auteure dans ce récit érudit, tragique et captivant nous rapproche du mythe, de cette étoile russe dépassée par ce qu’elle représentait.

 

L’ETOILE RUSSE, Anne-Marie REVOL, J.-C.Lattès ✩