Une halte au Mont Saint Michel

IMG_7566

Aaah le Mont Saint Michel… je suis tellement vieille (mouhahaha) que je l’ai connu sans ces kilomètres de parking (12 euros, cling cling) et ces galeries commerciales (cling cling cling) installées à quelques encablures, sans ces navettes (gratuites) ou à cheval (cling cling) qui te déposent à 300m de l’entrée. Mais ce qui n’a pas changé c’est l’omelelette la plus chère du monde chez la Mère Poulard, les boutiques attrape-touristes et l’affluence sur les remparts (pardon, pardon, cling cling, pardon…).

IMG_7480IMG_7484IMG_7486 IMG_7478

Blague à part, l’ilôt surmonté de son abbaye à la légendaire silhouette est exceptionnel, et sous le rare soleil du premier jour de mai je serai bien restée plus longuement perchée sur les hauteurs à regarder la marée monter à la vitesse d’un cheval au galop. Quel que soit l’endroit d’où tu te tiens, quelle que soit l’heure du jour la lumière est tellement fantastique vue de là-haut.

IMG_7488IMG_7494IMG_7501IMG_7504

IMG_7510IMG_7513IMG_7519IMG_7546IMG_7530IMG_7531 IMG_7529IMG_7534IMG_7535IMG_7536IMG_7544IMG_7548 IMG_7549IMG_7551IMG_7554IMG_7555IMG_7547

Le seul conseil qui vaille : arriver tôt. Et si sur la route tu as envie de prendre vite fait un café avec une madeleine tout juste sortie du four (2 euros) avec vue sur la baie, je te conseille un arrêt à l’Atelier Saint Michel (ouvert 7 jours sur 7).