Par Amour, le dernier roman sensible de Valérie Tong Cuong

IMG_20170323_120415_353

Deux familles havraises subissent de plein fouet la seconde guerre mondiale : Joffre et Emélie, concierges d’une école relativement protégés par leur position, leurs enfants Jean et Lucie ; Muguette, la soeur d’Emélie, et ses propres enfants Joseph et Marline.

Les restrictions, les bombardements, les épidémies… faut-il s’éloigner les uns des autres pour mieux protéger ou rester ensemble quoiqu’il advienne ? En ville, les familles se déchirent : envoyer les enfants au loin ou les garder avec soi ? quelle est la solution la moins pire ? Des adultes sommés de prendre parti, des enfants contraints de grandir trop vite. Solidarité, trahison, collaboration… que ne ferait-on par amour ? J’ai mis un peu de temps à entrer dans le roman, et puis tout à coup je me suis emballée : je me suis mise à aimer follement les personnages créés par l’auteure, Joseph, Marline, Lucie, Jean… et vite, il fallait que je sache absolument ce qu’il était advenu d’eux.

Autant de personnages touchants dans un contexte historique terrible ; il existe beaucoup de romans très forts sur la seconde guerre mondiale, j’ai tout récemment évoqué « Toute la lumière qu’on ne pouvait voir » qui se déroulait déjà en première ligne du conflit, mais à Saint-Malo. Ici, littéralement, le Havre est une ville sacrifiée, offerte aux bombardements en dépit de la présence de ses habitants qui ont préféré rester sur place, avec cette confiance inextinguible en l’avenir, en la fin des hostilités qui risque pourtant de leur être fatale. Qu’aurions-nous fait, aurions-nous ressenti cette même incompréhension face aux attaques des prétendus sauveurs ? Cet aspect historique est vraiment troublant et suscite pas mal de questions, encore aujourd’hui avec effarement arrivons-nous à découvrir des aspects terribles de la guerre.

Même ceux qui ne sont pas forts en sciences savent que l’on tombe toujours plus vite que l’on ne se relève.

PAR AMOUR, Valérie TONG CUONG, Editions JC.Lattès   

Publicités

2 réflexions sur “Par Amour, le dernier roman sensible de Valérie Tong Cuong

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s