{Coup de ♥} Toute la lumière que nous ne pouvons voir

doerr

Marie-Laure est une jeune aveugle qui vit à Paris avec son père, serrurier dans un Museum parisien. L’occupation allemande les pousse à trouver refuge à Saint-Malo. Werner est un orphelin allemand, petit génie du bricolage qui se fait rapidement repérer et enrôler par les jeunesses nazies.

Il semble d’emblée impossible que ces deux jeunes gens puissent jamais se rencontrer, du fait des circonstances de l’Histoire, de l’absurdité et l’injustice de vivre sa jeunesse en temps de guerre – de l’Occupation à la Libération, nous allons suivre leur évolution respective.
L’auteur ne porte aucun jugement sur le parcours de Werner, qui s’est laissé enrôler par les jeunesses hitlériennes pour ne pas connaître une vie de misère au fond d’une mine. Passionné d’électromagnétique, c’est dans les transmissions qu’il trouvera son rôle – et le fil ténu qui finira par le lier à Marie-Laure par le biais d’une émission de radio destinée aux enfants.
Tandis que nous est racontée la cruauté de l’embrigadement des jeunes garçons allemands au nom d’un idéal qu’ils suivront aveuglément, l’approche du monde par Marie-Laure se fera au contraire grâce à des gens de bonté et de grande valeur, des personnes lumineuses et attachantes : son père, son oncle Etienne, ou encore une madame Manec qui l’initiera à la résistance. Avec un talent incroyable, l’auteur nous fait partager la perception très particulière qu’a la jeune aveugle de la vie – et surtout de la guerre telle qu’elle la sent, l’entend, l’effleure.

On suit avec un intérêt qui ne faiblit jamais leur cheminement au long de ces presque 700 pages qui se dévorent grâce à de petits chapitres brefs qui virevoltent de l’un à l’autre personnage, de l’un à l’autre pays, de Paris à la Bretagne, en Allemagne ou en Russie, avec comme fil directeur la quête d’un diamant auréolé d’une étrange malédiction et comme point d’orgue le siège de Saint Malo où toutes les destinées vont se percuter – brièvement mais intensément. Un réel coup de coeur, une magnifique découverte !

Notre atmosphère est une bibliothèque recueillant toutes les vies qui ont jamais été vécues, toutes les phrases jamais prononcées, les mots jamais transmis.

TOUTE LA LUMIERE QUE NOUS NE POUVONS VOIR, Anthony DOERR, Le Livre de Poche 

Publicités

8 réflexions sur “{Coup de ♥} Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s