Il faut aller voir « Patients »

patients_film_5

Parce qu’il s’agit de l’adaptation fidèle du très réussi roman autobiographique de Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, racontant son année de rééducation dans un centre spécialisé après un accident.
Parce que l’on est plongé en immersion dans le quotidien de personnes aux histoires très différentes (et souvent tragiques) qui réapprennent ensemble à vivre en se serrant les coudes, soutenues par des soignants exceptionnels et dévoués.
Parce que le film est immensément drôle en dépit de son sujet difficile.
Parce que ses interprètes, Pablo Pauly en tête, sont simplement époustouflants de justesse.
Parce que tous ces jeunes gens brisés dans leur élan vital font preuve d’un courage, d’une énergie, d’une volonté de survie qui devraient nous servir de leçon et permettre de relativiser nos petits problèmes, eux qui sont devenus dépendants même pour les besoins les plus élémentaires, avec le choix souvent d’en rire… alors en attendant, il ne leur reste plus qu’à rester « patients », espérer, résister.

011461

Parce que le film incite à une réflexion salutaire sur l’invalidité, la difficulté de se réintégrer dans le monde « normal », où le handicap devient une étiquette, une identité au-delà de laquelle nous autres, valides, nous ne faisons pas toujours l’effort de creuser.
Parce que c’est un film sur l’Espoir avec un grand E (à quoi d’autre se raccrocher ?), qui ne tombe jamais dans le pathos ni le tire-larmes, d’une sincérité touchante et désarmante.

010055-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le destin nous a giflé, on ne veut pas tendre l’autre joue
Alors va falloir inventer avec du courage plein les poches
Trouver autre chose à raconter pour pas louper un deuxième coche
Y avait surement plusieurs options mais finalement on a opté pour accepter cette position
Trouver un espoir adapté
Alors on va relever les yeux, quand nos regrets prendront la fuite
On se fixera des objectifs à mobilité réduite
Là bas au bout des couloirs, il y aura de la lumière à capter
On va tenter d’aller la voir avec un espoir adapté.

 

Patients, un film coréalisé par Mehdi Idir et Grand Corps Malade, avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussala Mansaly… sortie le 1er mars  

Publicités

6 réflexions sur “Il faut aller voir « Patients »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s