« Jackie », ceci n’est pas un biopic

442742

En allant voir Jackie, on n’apprendra pas grand chose de nouveau sur l’assassinat de John F. Kennedy le 22 novembre 1963 à Dallas. En revanche, on cernera mieux l’incroyable personnalité de sa jeune veuve. Quelques jours à peine après le drame, elle reçoit un journaliste de Life auquel elle va se confier du haut de sa majesté et du bout des lèvres.

On s’interroge en sortant de la salle : si la first Lady n’avait pas si bien manoeuvré pour construire la légende, qui se souviendrait finalement de Kennedy (en dehors de ses frasques Marilyniennes), mort si jeune qu’il n’a pas eu le temps d’accomplir grand chose (toutes proportions gardées) ? Hors de question pour Jackie qu’on ne se souvienne que de la baie des Cochons ! Alors elle se met en tête d’organiser de funérailles grandioses, quitte à copier celles de Lincoln, allant jusqu’à sciemment utiliser l’image de ses enfants pour la postérité, mettant en danger la vie de bien des personnes en choisssant de défiler derrière son défunt mari. Elle craint également pour elle-même d’être à la rue, pauvre et oubliée de tous. Courageuse, oui, maladivement orgueilleuse surtout, cet orgueil qui la fait tenir debout envers et contre tout, faisant ses cartons la tête haute, assurant le contrôle total de ce qui sera retenu de cette période.

261537

Natalie Portman a accompli un boulot remarquable (et fichtrement oscarisable) en travaillant sur la diction prononcée de Jackie, sur sa manière de se tenir également ; la plus belle scène est certainement celle où son personnage se saoule en errant, seule (mais sous haute protection), dans les pièces de la Maison Blanche. Au-delà d’un film très (très) bavard, le réalisateur offre un portrait de femme tragique et inoubliable, probablement au plus proche de la vérité, ainsi qu’une intéressante réflexion sur la postérité.

249718

Jackie, un film de Pablo Larraín, avec Natalie Portman, Peter Sarsgaard, Greta Gerwig… actuellement en salles 

Publicités

11 réflexions sur “« Jackie », ceci n’est pas un biopic

  1. auroreinparis dit :

    Ton regard sur le film apporte un éclairage nouveau pour moi. J’en suis sortie mitigée, mais plutôt agréablement surprise quand même car je n’en attendais rien. J’ai noté un travail formidable sur les décors, costumes, sur l’image mais une réalisation trop alambiquée !

    Aimé par 1 personne

    • Sophie Bazar dit :

      Je t’avoue être sortie un peu mitigée moi aussi, en mode « bof bof », et puis ensuite j’y ai pensé et repensé, j’ai cherché des articles sur les intentions du réalisateur… comme quoi j’avais été plus marquée que je ne le pensais 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s