Existentiel

8172cfa6117bf871087a4c0cd5556a25

Sur la page de mon calendrier Flow aujourd’hui il y a cette question :

Demandez-vous ceci : « Qu’est-ce que j’aimerais dire à celui ou celle que j’étais à 20 ans si j’en avais la possibilité ? »

Ça m’a bien fait cogiter, debout les yeux dans le vide à regarder mon café bouillir dans sa casserole. Nul doute, si je devais m’adresser à celle que j’étais à 20 ans je lui administrerai un sacré coup de pied aux miches, comme si ça suffisait à lui éviter de faire les mêmes conneries. Pourtant à cet âge de tous les possibles, j’étais plutôt vivante, énergique, fantaisiste, bouillonnante d’envies et d’idées et même beaucoup moins sage que pas mal de mes copines d’alors. C’est seulement après, cette partie de ma vie entre 20 et 30 ans qui a clairement déraillé et m’a fait rapetisser, rapetisser jusqu’à ne presque plus exister. Comment rattraper ces années-là ? je ne sais pas, vraiment pas, évidemment les regrets sont vains puisqu’on ne peut pas revenir en arrière, quoique parfois la vie cette garce t’offre l’occasion de retrouver les mêmes circonstances ou de recroiser les mêmes personnes… et de reproduire les mêmes erreurs de jugement, histoire de bien enfoncer le clou. Alors tu te dis que si tu recroisais celle que tu étais ça ne servirait à rien puisqu’elle referait les mêmes choses, exactement (cette idiote).
Voici tout de même ce que j’aimerai lui dire :
Cours, vole même ! regarde devant toi, jamais derrière ! et si tu te rends ridicule, quelle importance, au moins tu auras essayé. Sors de chez toi sors de toi sors de ta tête ! Essaye, tente, lances-toi, n’hésite pas, ne te laisse pas décourager et VIS !

Autrement dit, exactement les mêmes choses que je me dis aujourd’hui, à 44 ans bien sonnés.

Publicités

8 réflexions sur “Existentiel

  1. cecile.lefourn@gmail.com dit :

    Coucou Sophie ! C’est une vaste question que nous pose Flow aujourd’hui ! J’ai les deux calendrier Flow sous la main (celui de l’an dernier aussi, je le garde bien sûr !) et celui de l’an dernier nous pose la question : « Qu’est-ce que vous n’allez pas faire aujourd’hui ? ». Et pour demain : « Avec la liberté, des fleurs, des livres et la lune, qui ne serait pas parfaitement heureux ? »

    Aimé par 1 personne

    • Sophie Bazar dit :

      Coucou ! J’ai gardé de l’an dernier les phrases/questions que je préférai pour les recopier et j’aime beaucoup découvrir celle du jour, mine de rien c’est une jolie habitude que l’on prend grâce à Flow 🙂 !
      Des Bises

      J'aime

  2. Stéphanie dit :

    Oh c’est drôle. …moi aussi la page d’aujourd’hui m’a laissée songeuse (pas devant mon café. ….mais devant ma machine à coudre…..) et pleine de contradictions. Il y a des tonnes de choses que je voudrais changer à partir de mes 20 ans mais si je fais ça, si vraiment je recommence tout….alors je n’aurais pas non plus les 3 trucs auxquels je tiens le plus au monde : mes enfants! Alors après des tas de minutes. …..j’ai décidé que non, tant pis, je ne changerai rien. Parce qu’ ils en valaient drôlement la peine!
    (Et, j’ai eu 44 ans samedi! 😉)

    Aimé par 1 personne

  3. Virginie B dit :

    oui mais, l’expérience des autres ne sert pas il parait, je doute que mon expérience d’aujourd’hui aurait servi à celle que j’étais à 20 ans… j’étais trop, trop, enfin non on est jamais trop vivante…
    je recommencerai tout !
    (on a le même calendrier lol)

    Aimé par 1 personne

  4. Stéphanie dit :

    Bonsoir !
    Ah ben zut alors, je t’avais laissé un commentaire hier soir mais il n’est pas passé ! J’arrive à toi via Cécile, qui m’a fait découvrir le Flow….et donc j’ai ce calendrier 😉
    Comme toi, je suis restée pensive devant la phrase d’hier, mais j’étais devant ma machine à coudre ! Bref ! Je suis restée réfléchir. Si je devais revenir en arrière, mon 1er réflexe était de dire à celle de 20 ans de ne pas faire comme moi ! D’oser, de foncer, de ne pas se sacrifier comme je l’ai fait…..et puis, toujours coincée devant ma machine, j’ai aussi réfléchi que dans ce cas….je n’aurais pas mes 3 supers enfants et que je passerais donc à côté de l’essentiel. Alors après ce gros bugg, ce gros temps mort sur ma chaise à roulettes, j’ai décidé que non, je ne changerais rien, parce que je les aime plus que tout, mes 3 loulous !
    (me suis abonnée chez toi du coup, alors à très bientôt !)

    Aimé par 1 personne

    • Sophie Bazar dit :

      Héhéhé ton commentaire me fait sourire, merci à toi (pardon pour ma réponse tardive, suite au comm de Cécile j’ai été vérifier mes messages et les tiens étaient bien cachés 🙂 !)
      Moi aussi je changerai bien tout sauf que… hé oui, que serais-je sans mes enfants ? allez, à la corbeille les regrets !

      J'aime

  5. anaverbaniablog dit :

    Bonne question… J’ai un livre dans ma PàL qui s’appelle Who’s that Girl, et justement c’est une nana qui se rencontre, elle-même quand elle était plus jeune. Du coup tu viens de me le faire rappeler (c’est pas super français ça^^) et j’ai envie de le lire. 🙂

    (Au passage, j’ignore si tu as vu, il y a 2 concours en cours pour mon bloganniversaire). 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s