Réparer les Vivants, le film

532806

Suite à un accident, la vie du jeune Simon est désormais supendue aux machines d’un hôpital. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie…

L’ouvrage de Maylis de Kerangal dont c’est l’adaptation m’avait complétement emportée et durablement marquée il y a quelques temps. Il me semblait que c’était un projet un peu fou de l’adapter au cinéma (et aussi deux fois au théâtre !) mais pour avoir beaucoup apprécié les précédents films si sensibles de Katell Quillévéré (« Un poison violent« , « Suzanne« ), j’avais une forte attente.

533275

Voici l’éternel problème de la confrontation roman/film : je pense que si je n’avais vu que le film, je l’aurais aimé sans réserve. Car c’est sans conteste une oeuvre magnifique, traitant d’un sujet des plus délicats sans pathos et avec une grande justesse.
L’interprétation est nickel (tragiques et magnifiques Emmanuelle Seigner et Kool Shen, fébrile Anne Dorval) et certaines scènes resteront lontemps en mémoire, vibrantes de vie comme un plongeon dans la grande vague au petit matin ou l’extraction d’un coeur palpitant.
Ce coeur, justement : la force du livre résidait dans la construction, minutée dans le temps, autour de son voyage du donneur au receveur, croisant et abandonnant derrière lui toutes les personnes impliquées, tandis que dans le film on revient en arrière, on saute d’un personnage à l’autre, or il y en a beaucoup des personnages – et c’est bien normal dans l’histoire époustouflante d’une transplantation cardiaque. S’ensuit une sorte de déséquilibre, où le film, de terriblement humain, charnel et sensoriel dans sa première partie, bascule dans le clinique et le documentaire.
Mise à part cette impression d’éparpillement, c’est un film qu’il faut absolument voir, qui parle de la vie et de la mort, de ces gens qui consacrent leur vie à ce que d’autres la gardent, de don de soi, d’humanité.

Réparer les Vivants, un film de KATELL QUILLEVERE avec Emmanuelle Seigner, Tahar Rahim, Bouli Lanners… actuellement en salles.

533900

Publicités

7 réflexions sur “Réparer les Vivants, le film

  1. Laura dit :

    Je pense aller voir ce film sans avoir lu le livre je l’apprécierai davantage et si l’histoire me touche je me plongerai dans l’oeuvre littéraire dont j’en en entends encore plus de bien !!!
    Merci beaucoup pour ta jolie chronique !!!
    Bonne journée !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Bricabricoles dit :

    Bonjour Sophie ! Je suis allée la semaine dernière voir ce film, et j’ai beaucoup pleuré ! Et j’ai encore plus envie de protéger mes enfants, c’est une grande angoisse qui se réveille. J’ai depuis de nombreuses années ma carte de donneuse d’organes, et ce film me conforte dans ma décision. Je l’ai beaucoup aimé (et j’avais aussi lu le livre). Bonne fin de semaine.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s