« Les Elues », la vie après un kidnapping

IMG_20160602_153501

Loïs et Carly May, douze ans, ont été kidnappées et séquestrées pendant six semaines. Vingt ans après la tempête médiatique suscitée par ce fait divers, et après avoir été séparées « pour leur bien », Loïs enseigne la littérature à l’Université, tandis que Carly s’efforce de relancer sa carrière d’actrice à Los Angeles. Les circonstances vont les réunir à nouveau…

L’une a choisi un pseudonyme (Lucy Ledger) pour écrire sous couverture romanesque le récit de l’évènement qui a bouleversé leur vie, l’autre a choisi celui de Chloé Savage pour sa carrière d’actrice. Le livre s’apprête à être adapté au cinéma et l’histoire rejouée devant les caméras, faisant ressurgir l’affaire et les ressentiments.

Je me suis réellement attachée à Loïs et Carly, à ces personnalités si différentes qui se sont construites en dépit de – ou grâce à – ce qui leur est arrivé. Car l’impact sur leur existence n’est pas forcément celui qu’on pourrait imaginer : ni traumatisme ni violence, chacune évoque même son ravisseur avec une certaine forme de nostalgie voire de tendresse, comme une personne avec laquelle elles se seraient immédiatement entendu. Que s’est-il réellement passé ? Loïs a-t-elle enjolivé les faits en les mettant noir sur blanc ? Plus de vingt ans après les faits, les mêmes questions se posent : pourquoi l’ont-elles suivi ? Pourquoi n’ont-elles jamais cherché à fuir ? Sommes-nous face à un cas de syndrome de Stockholm ?

Est-ce parce qu’il semblait inoffensif et ne cherchait pas à les agresser ? Pourquoi les a-t-il choisies, elles ? Des jeunes filles faciles à apprivoiser, parce que chacune dans sa famille, chacune dans son histoire se sentait si seule et s’ennuyait à mourir, parce qu’à tout prendre elle ont sauté sur l’occasion de vivre ce qu’elles considéraient comme une aventure, parce qu’en réalité elles se sont senties privilégiées d’être choisies, d’être enfin uniques, élues. Un parti pris très gonflé pour un roman très singulier et à la psychologie très fine sur les conséquences d’un enlèvement.

Les Elues, Maggie MITCHELL, Préludes Editions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s