Les Réseaux sociaux et nous, et nous, et nous

Jean Julien*

Comment faisions-nous avant ? Extraordinaire et perverse invention que ces réseaux sociaux, qui devraient tant nous rapprocher (être en réseau, c’est être ensemble, non ?) et qui au contraire accentuent parfois ce sentiment d’ultra moderne solitude. J’en ai apprivoisé quelques uns, je les aime ou je les évite, ils me fascinent ou me scandalisent, mais c’est un fait : ils sont omniprésents.

Je ne vais pas te surprendre ici : je suis complètement accro à Instagram. Pour moi c’est une galerie de moments, de couleurs, de sensations, c’est devenu mon excuse pour faire des photos partout, tout le temps, c’est réellement mon mode d’expression préféré : une image, pas ou très peu de mots, voilà qui me convient à merveille. Je trouve en plus que pour l’instant le réseau est épargné par la bêtise – mais on n’est pas à l’abri des mauvaises surprises.

instagram 1

J’ai ouvert une seconde galerie il y a peu, uniquement consacrée aux livres.

lectures ig

Twitter. Twitter j’ai mis des années à m’y habituer, j’y suis allée, j’ai rien compris alors je suis partie, j’y suis retournée, je suis restée. Je ne pioupioute pas, j’observe ce qui s’y passe, je me contente la plupart du temps de relayer. Twitter c’est le meilleur et le pire, et quand je dis le pire… je pense que plus les échéances électorales importantes approcheront, plus il faudra que je m’en éloigne, tous les verrous vont sauter. A contrario, on peut y trouver le meilleur en cas de crise. Mon premier fou rire après les attentats, je le dois à twitter ; ces temps-ci je m’abreuve (c’est le cas de le dire) aux tweets sur les intempéries. Il y a de l’absurde, des fulgurances, de l’intelligence… et le violent contraire. Restons vigileants.

Facebook a largement perdu de son aura, mais je lui suis reconnaissante de me permettre de garder le lien avec des amies, qu’elles soient dans le département voisin, en Bretagne ou au Portugal.

Bref, Alice & Zaza, les réseaux sociaux, je les utilise mais avec prudence, toujours et sans perdre de vue que la vraie vie est ailleurs. (han c’est bô)

* Illustration Jean Jullien

Publicités

4 réflexions sur “Les Réseaux sociaux et nous, et nous, et nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s