Pretty Girls

BBZr-jyuiqi

Julia, 16 ans, a disparu sans laisser de traces. 20 ans plus tard, ses soeurs, Claire et Lydia, ne sont plus que des étrangères l’une envers l’autre, chacune ayant réagi à sa manière à la tragédie.  Lorsque le mari de Claire, un obsédé absolu du contrôle, est sauvagement assassiné, et que dans l’entourage de Lydia une ado disparait, leurs routes vont à nouveau se croiser.

Avec ce titre je découvre l’écriture de Karin Slaughter, auteure de thrillers psychologiques plébiscitée dans le monde. Avec une efficacité indéniable, elle plante le décor et plonge ses personnages dans la tourmente : tandis que le monde doré et bien rangé de Claire s’écroule et que de très lourds secrets sont mis à jour, Lydia, ancienne accro à la drogue, se bat pour offrir un avenir à sa fille.
Aussi différentes soient-elles, les deux soeurs doivent ensemble se confronter à un univers sordide sur fond de fétichisme morbide et de trafic de snuff movies, de crimes sadiques à la limite du soutenable.
Le polar est dru, dense, et si les pages se tournent vite, son efficacité est atténuée par son côté très bavard, à tel point que tu te demandes à quoi vont être consacrées les 300 page restantes du pavé – même malgré le gros coup de théâtre de milieu de livre. Sans rien changer à l’intrigue mais beaucoup aux multiples pages consacrées à répéter ce qu’on vient de comprendre, le livre aurait gagné à être beaucoup percutant au niveau de la forme – parce que sur le fond, il l’est déjà, avec des scènes à fortement déconseiller aux âmes sensibles.

(…) aussi loin qu’on veuille s’enfuir on finit toujours par revenir à son point de départ.

{Pretty Girls, Karin SLAUGHTER, Mosaïc}

 

★ Merci à Babelio pour cette découverte  ★

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s